Un livre… C’est le bonheur !

Je vous offre ici mes lectures préférées, mes mots et mes pensées… en réalité tout ce qui rempli ma vie et c’est toute ma passion qui s’allume….

3 décembre, 2009

Bienvenue dans ma bibliothèque

Classé dans : Arts — gygyp @ 10:57

 

Ce qui comble ma vie en ce moment c’est la découverte d’un bon livre et à chaque année, quand arrive l’automne, arrive aussi la grande rentrée littéraire soit en France ou au Québec et pour moi c’est le bonheur! .Pour certains livres, un résumé de mes impressions et non une critique accompagnera ce choix .  Mon premier plaisir est d’en extraire l’Incipit et l’Excipit de chacun des livres que je lis parce que bien souvent s’y résume  l’intention de l’auteur et l’atmosphère dans laquelle se déroulera l’intrigue.

L’ordre dans lequel je présente ces auteurs est aléatoire et ne relève que d’une promenade dans les rayons de ma bibliothèque ,  alors  bonne visite…

Bonne visite....

N’oubliez pas de visiter,  dans la section « Pages » ,   

28 mai, 2010

Le crépuscule d’une idole

Classé dans : Non classé — gygyp @ 10:19

Le crépuscule d'une idole             Que puis-je dire autre que  « BRAVO monsieur ONFRAY !

Enfin! après un long mois d’attente, le livre est arrivé au Québec.

Après avoir suivi toute cette polémique autour de ce livre  oh! combien j’avais hâte de le lire  et tout ce que je peux en dire c’est:  lisez-le.

Pour suivre cette polémique rendez-vous sur son  blog:

http://onfray.over-blog.com/

Encore une fois monsieur Onfray merci et BRAVO!

18 janvier, 2010

N’espérez pas vous débarrasser des livres.

Classé dans : Non classé — gygyp @ 23:39

   carrireeco.jpg       J’ai adoré ce livre. Non sans humour, Jean-Claude Carrière et Umberto Eco nous rappellent que les livres sont parvenus jusqu’à  nous en dépit d’un certain nombre d’obstacles au regard desquels l’épisode du ebook peut apparaître comme bien inoffensif.

Ces deux écrivains ont en commun la bibliophilie, d’innombrables lectures et une fascination pour la bêtise.  Extraits d’une conversation à bâtons rompus , ils se livrent à un échange étincelant autour de la mémoire à partir des flops, des lacunes, des oublis et des pertes irrémédiables qui, tout autant que nos chefs-d’oeuvre, la constituent.  Ils s’amusent à montrer comment le livre, en dépit des dégâts que les filtrages ont opérés, est finalement passé à travers tous les filets tendus, pour le meilleur et parfois  aussi pour le pire.

Ce livre est un petit bijou… après l’avoir lu, on se couche moins niaiseux.

15 janvier, 2010

Ma table de chevet

Classé dans : Non classé — gygyp @ 8:45

En ce moment ma pauvre petite table de chevet croule sous le poids des bouquins  à lire prochainement.  Du bonheur assuré pour un temps à venir !

Vous ai-je déjà parlé de cette jeune femme de N.Y. qui a décidé, un certain jour, de relever le défi de lire un livre par jour durant 365 jours ? Eh bien!  on la retrouve sur Twitter  où elle discute avec ses amis des livres lus et des suggestions faites par certains d’entre eux. J’aimerais pouvoir relever moi aussi ce défi mais,  premièrement je ne possède pas de technique de lecture rapide et deuxièmement et surtout  au Québec,  le prix des livres est tellement élevé qu’il ne faut pas se surprendre d’entendre dire , trop souvent à mon goût,   que nos jeunes lisent de moins en moins…Mise à  part cette constatation je pourrais utiliser davantage nos bibliothèques, oui c’est vrai,  mais  lorsque je veux lire un livre en particulier c’est aujourd’hui que je veux le lire et à la biblio ce n’est pas toujours possible et bien souvent  ce livre n’est pas encore en bibliothèque donc….Au fil de mon budget…Vive les librairies!

Pour revenir à cette dame courageuse dans un sens mais au « paradis » dans l’autre,  voici le lien de son site je vous invite à le visiter .  Pour le moment,  je pars à la recherche  d’un vaillant et passionné lecteur ou lectrice qui aurait eu cette même idée mais en français cette fois-ci.  Souhaitez-moi  « bonne chance »…

5 décembre, 2009

Raoul Vaneigem

Classé dans : Non classé — gygyp @ 9:54

Raoul Vaneigem     Pour l’abolition de la société marchande pour une société vivante

Utopiste, Vaneigem ? Ayant pressenti l’accusation, sa réponse est à l’image
de ce livre, brillante et implacable .  Un ouvrage salutaire, résultat de l’évolution d’une pensée libre et rare.

« Raoul Vaneigem s’en prend aux entreprises qui licencient et qui polluent. Il les accuse de détruire toute véritable richesse autre que l’argent. Il s’en prend aussi aux médias, accusés d’« asséner des mensonges sans relâche », aux « gens de pouvoir », aux enseignants devenus des « gestionnaires à qui il est enjoint de former les jeunes gens à une science qui gouverne les autres, celle de faire fructifier l’argent  auquel ils auront droit ». Et il s’en prend évidemment encore et toujours au mal absolu : l’argent, qui « tue ».  » Soulignera la critique lors de la sortie de ce livre en 2002.

En 2009, nous vivons une récession majeure et malgré tout on a rien compris et on retombe dans la même frénésie…. l’argent, l’argent, L’argent…

 

 

3 décembre, 2009

Kim Stanley Robinson – La trilogie martienne

Classé dans : Non classé — gygyp @ 14:42

Robinson         La triologie                    C ‘est sans doute la meilleure trilogie qui ait jamais été écrite sur la conquête de Mars à l’horizon 2061 (il lui a fallu 17 ans de recherche et d’écriture et de nombreux contacts avec la NASA). C’est de la  SF hyperréaliste.Cette trilogie a été récompensée par les prix Nébula Hugo et Locus (les plus grands prix de SF).

J’ai beaucoup aimé le troisième « Mars la Bleue »  lorsque le héros vient visiter la terre pour réaliser à la fin qu’ ils n’ont rien à envier aux terrestres ancêtres.

Me revoilà…

Classé dans : Arts — gygyp @ 11:00

Ouf!   que le temps me glisse  entre les doigt !

Ces derniers jours j’ai été tellement occupée que je n’arrivais pas à lire une seule page sinon une lettre de Yann Martel à Monsieur Harper chose que je fais le matin en buvant mon café…  mais,  enfin… je vais pouvoir me blottir dans mon fauteuil et reprendre mes lecture,  ah! le bonheur!   Je vous souligne ici une très belle  phrase tirée d’une lettre celle du « livre 29 « Los Boys » de Junot Diaz

 

«  Un livre est une bouteille qui abrite un génie.  Frottez-la, ouvrez-le, et le génie en sortira pour vous enchanter.  Imaginez que vous êtes celui qui a mis le génie dans la bouteille. Oui, c’est un travail vraiment passionnant. Mais le monde est parsemé de telles bouteilles, et il y en a beaucoup qu’on ne frotte jamais.… »  

 

donc sous peu je vous parlerai de ma dernière bouteille  que j’ai frottée afin que son génie se manifeste… le dernier livre de Gil Courtemanche   » Le Monde, le lézard et moi  » , en attendant je vous souhaite de faire d’heureuses lectures puisqu’à Montréal c’était la fin du « Salon du livre »  et que vous avez sûrement fait des découvertes intéressantes.

Mais que lit Stephen Harper? – Yann Martel

Classé dans : Arts — gygyp @ 10:58

Mais que lit Stephen Harper? - Yann Martel ScreenShot002
« Est-ce qu’on veut d’un dirigeant qui a une connaissance minime de la littérature? Est-ce qu’on souhaite qu’il ait la culture littéraire d’un élève de niveau secondaire? La littérature, ça permet de voir la vie dans les yeux de l’autre. »

Yann Martel vient de publier les 60 premières lettres qu’il a envoyées au premier ministre Stephen Harper pour essayer de lui donner le goût de lire.

Chaque fois, Yann Martel lui propose de découvrir un livre différent.

«Ce sont des livres québécois, canadiens ou étrangers. Il y a des poèmes, des romans, du théâtre, des bandes dessinées… Récemment, je lui ai même envoyé un livre Harlequin [...]. Tout pour lui montrer que le livre est un outil essentiel de réflexion», nous dit Yann Martel.

Ces jours-ci, l’auteur travaille à lui écrire sa 66e lettre.

«J’aimerais bien [laisser tomber], parce que ça demande beaucoup de travail

«Ce n’est pas à moi de dire quoi lire à quelqu’un, mais quand on parle de quelqu’un qui a autorité sur moi, je crois que oui, c’est essentiel de lire», dit-il, en répétant que «c’est incompréhensible qu’un premier ministre ait une culture littéraire si pauvre».
Bienvenue au Canada!

Yann Martel a écrit une fable pour l’événement spécial De la terre aux étoiles pour l’eau, mis sur pieds par la fondation One drop de Guy Laliberté.

Pour ceux qui ne le connaissent pas , il est l’auteur de  « L’histoire de Pi » qui obtint le prix Booker 2002 et qui, traduit en 47 langues,  se vendit à plus de 7 millions d’exemplaires.

Le prix Médicis

Classé dans : Arts — gygyp @ 3:05

Voilà!….. Le prix Médicis est décerné à  Dany Laferrière pour son magnifique livre   » L’Énigme du retour  » . J’en suis très heureuse .

Bravo!…
________

L’énigme du retour – Dany Laferrière

Classé dans : Arts — gygyp @ 3:04


L'énigme du retour - Dany Laferrière Laferri%C3%A8re_Dany-1

Dany Laferrière « L’énigme du retour »

Cité dans les «romans préférés de la rentrée» du magazine Télérama, le roman a été salué le weekend dernier à Paris dans Le Journal du dimanche par Bernard Pivot.
« C’est formidablement vivant. Le verbe poétique de Dany Laferrière enchante le livre et, en dépit de la mort qui y a fait alliance avec le soleil, l’on se prend à rêver de Haïti», a écrit l’ancien animateur d’Apostrophes.

4ième de couverture:


« La nouvelle coupe la nuit en deux.
L’appel téléphonique fatal
Que tout homme d’âge mûr
Reçoit un jour.
Mon père vient de mourir. »


A la suite de cette annonce tragique, le narrateur décide de revenir dans son pays natal. Il en avait été exilé, comme son père des années avant lui, par le dictateur du moment.


Et le voilà qui revient sur les traces de son passé, de ses origines, accompagné d’un neveu qui porte le même nom que lui. Un périple doux et grave, rêveur et plein de charme, qui lui fera voir la misère, la faim, la violence mais aussi les artistes, les jeunes filles, l’espoir, peut-être.

Le grand roman du retour d’exil.

1234
 

Le bois,métier ou passion? |
ARC EN CIEL |
maminicoleb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | compagnie A.L. Danse
| lorcaz
| Christophe Dadié au coeur d...